Vidéo "Info ou Intox" : Ces véhicules n'ont pas été détruits par des Français

Publié
Depuis le 13 novembre, une vidéo circule beaucoup sur Twitter et Facebook. Elle montre des pick-up démolis par des pelleteuses. D'après les publications qui les partagent, des Français seraient à l'origine de cette destruction soit au Mali, soit au Burkina Faso selon les légendes. Les images ont généré de nombreux sentiments anti-français.
Article rédigé par
Anthony Saint-Léger - France 24

Une vidéo montrant des pick-up détruits par des engins de démolition a largement circulé sur des comptes Twitter et Facebook francophones, anglophones et arabophones. Les légendes affirment que des Français en Afrique sont à la manoeuvre. Ces images ont généré de nombreuses réactions contre la France.  

Des militaires français quittant le Mali ou abandonnant une mine au Burkina Faso ?  Les légendes vont bon train après le partage d'une vidéo sur lesquelles apparaissent des pick-up détruits par des engins de démolition. A l'origine de la manoeuvre en réalité, une société australienne qui exploitait la mine burkinabè où se déroule la scène et qui a détruit les véhicules en question parce qu'ils étaient jugés vétustes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.