Cet article date de plus de sept ans.

Le chef du 1er syndicat de police allemand estime dans un livre que l'Allemagne est en danger

Rainer Wendt, chef du principal syndicat de police allemand, tire la sonnette d'alarme dans un livre qui vient de paraître, intitulé L'Allemagne en danger. Cyril Sauvageot, correspondant de franceinfo à Berlin, l’a rencontré.

Article rédigé par Cyril Sauvageot
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Rainer Wendt, président du syndicat de police allemand DPolG. (TOBIAS KLEINSCHMIDT / DPA)

Du matériel vétuste, des milliers de postes supprimés depuis 20 ans. Le tableau dressé par Rainer Wendt, président du syndicat de la police allemande (DPolG), dans un livre intitulé L'Allemagne en dangerest pour le moins inquiétant. La police allemande, dit-il, n’est pas équipée pour faire face aux nouveaux enjeux sécuritaires. "Cela fait des années que nous disons aux politiques : 'Il va nous falloir plus de personnel'. Mais ils n’ont pas réagi, pas avant de se retrouver sous la pression des attentats et de la crise des réfugiés", explique-t-il.

Il est tout à fait possible que des centaines de terroristes infiltrés se trouvent déjà sur notre territoire, mais nous n’en savons rien !

Rainer Wendt

Franceinfo

Quinze mille nouveaux postes sont prévus dans les prochaines années, et une unité spéciale d’intervention a été créée après les attentats de Paris. Un signal positif pour Rainer Wendt. Mais cela ne suffira pas, selon lui, à atténuer le danger : "Il est tout à fait possible que des centaines de terroristes infiltrés se trouvent déjà sur notre territoire, mais nous n’en savons rien ! Parce qu’il y a un gros problème d’identification des réfugiés. Nous savons que certains ont donné de fausses identités. Et nous avons vu ce qui se passe à la frontière : 80% de ceux qui arrivent n’ont pas de passeport", souligne-t-il.

Cette menace n’est pas la seule qui inquiète le policier. La mouvance d’extrême-droite constitue un autre défi majeur. Dans la nuit du 26 au 27 septembre 2016 encore, à Dresde, une bombe artisanale a explosé devant une mosquée.

Rainer Wendt, chef du principal syndicat de police allemand, au micro de Cyril Sauvageot, correspondant de France Info à Berlin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.