VIDÉO. "Mort cérébrale" de l'Otan : "On peut comprendre" la réaction d'A. Merkel après les propos d'E. Macron, estime l'ambassadrice de France à Berlin

Dans un entretien publié jeudi, le chef de l'État avait déploré le manque de coordination entre les États-Unis et l'Europe et le comportement unilatéral de la Turquie en Syrie, membre de l'Alliance atlantique.

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

"On peut comprendre" la réaction d'Angela Merkel aux propos d'Emmanuel Macron sur la "mort cérébrale" de l'Otan, indique l'ambassadrice de France en Allemagne Anne-Marie Descôtes, sur franceinfo vendredi 8 novembre. Dans un entretien publié jeudi, le chef de l'État déplore le manque de coordination entre les États-Unis et l'Europe et le comportement unilatéral de la Turquie en Syrie, membre de l'Alliance atlantique.

"La chancelière a réagi à cette formule en disant qu'elle ne souscrivait pas à cette déclaration", commente Anne-Marie Descôtes sur franceinfo. Angela Merkel a dit ne pas partager la vision "radicale" du président français.

"On peut la comprendre", ajoute l'ambassadrice française à Berlin. "Je crois que la déclaration du président de la République, c'est de créer un électrochoc et une prise de conscience", sur "l'urgence à réfléchir sur le positionnement géostratégique de l'Europe, si nous voulons que l'Europe continue à exister, qu'elle ne soit pas juste l'observatrice de conflits entre États-Unis et Chine, États-Unis et Russie".

"C’est très grave ce qui se passe en Syrie", ajoute Anne-Marie Descôtes. "La Turquie, membre de l’Otan, s’est comportée d’une façon qui n’a appelé quasiment aucun commentaire. C’est cette question que pose le chef de l’État", estime-t-elle.

L\'ambassadrice de France en Allemagne, Anne-Marie Descôtes, sur franceinfo vendredi 8 novembre.
L'ambassadrice de France en Allemagne, Anne-Marie Descôtes, sur franceinfo vendredi 8 novembre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)