Syrie : terrain d'un affrontement Russie/Turquie

Depuis quelques jours, c'est l'escalade militaire dans le nord de la Syrie, entre l'armée turque, d'un côté, et les forces syriennes et russes de l'autre.

France 2

Dans la province d'Idleb, en Syrie, les affrontements entre l'armée turque et celle du régime de Bachar al-Assad ont atteint un nouveau pic d'intensité ces derniers jours. En conséquence, le président turc fait pression sur l'Union européenne, en ouvrant ses frontières aux migrants syriens, afin qu'ils le soutiennent dans son combat face non seulement à la Syrie, mais aussi contre son allié russe.

Une rencontre Putin-Erdogan

Les Turcs souhaitent la chute de Bachar al-Assad, mais l'offensive de l'armée de ce dernier les confronte à un double problème : les militaires turcs envoyés en Syrie ont été pris au piège et, dans le même temps, des dizaines de milliers de civils qui fuient les combats se massent à la frontière turque. Côté Russie, l'aviation aide l'armée du président syrien dans sa reconquête territoriale. Pour résoudre ces tensions, les présidents Vladimir Putin et Recep Tayyip Erdogan vont se rencontrer dans la semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
De la fumée s\'échappe de la ville de Saraqib dans la partie orientale de la province d\'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, le 27 février 2020 (photo d\'illustration). 
De la fumée s'échappe de la ville de Saraqib dans la partie orientale de la province d'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, le 27 février 2020 (photo d'illustration).  (AREF TAMMAWI / AFP)