Offensive turque en Syrie : un accord de cessez-le-feu négocié par les États-Unis

Un cessez-le-feu a été négocié jeudi 17 octobre entre les États-Unis et la Turquie. Au nord-est de la Syrie, la situation est loin d'être stabilisée.

france 3

Des tirs et des explosions retentissaient encore, vendredi 18 octobre, dans le nord-est de la Syrie. Pourtant, la veille, après plusieurs heures de pourparlers entre Recep Tayyip Erdogan et le vice-président américain, Mike Pence, un accord de cessez-le-feu a été trouvé. Les Turcs accordent cinq jours de trêve aux Kurdes syriens pour se retirer d'une zone de 30 km au nord du pays. "Je veux remercier les Kurdes, car ils sont très satisfaits de cette solution. C’est un choix qui va sauver leur vie", a indiqué Donald Trump depuis le Texas (États-Unis).

Les Kurdes fuient en Irak

Les Kurdes fuient actuellement à des centaines de kilomètres en direction de l'Irak, dans des camps de réfugiés. "Nous sommes vraiment très heureux avec le cessez-le-feu, nous soutenons cet accord", déclare un homme interrogé dans une voiture. En Irak, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a rencontré le leader kurde Massoud Barzani pour chercher une issue au problème des prisonniers jihadistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le vice-président américain, Mike Pence, lors d\'un sommet sur la Syrie, le 17 octobre 2019, à Ankara (Turquie). 
Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le vice-président américain, Mike Pence, lors d'un sommet sur la Syrie, le 17 octobre 2019, à Ankara (Turquie).  (HANDOUT TURKISH PRESIDENTIAL PRESS SERVICE / AFP)