Offensive turque en Syrie : les forces kurdes annoncent "le gel" de leurs opérations contre le groupe Etat islamique

Cette déclaration intervient alors que la Turquie mène depuis le 9 octobre une offensive contre les zones kurdes dans le nord de la Syrie.

Des bombardements turcs visant les forces kurdes ans la ville de Ras al-Ain, en Syrie, le 15 octobre 2019. 
Des bombardements turcs visant les forces kurdes ans la ville de Ras al-Ain, en Syrie, le 15 octobre 2019.  (STOYAN NENOV / REUTERS)

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), dominées par les combattants kurdes, ont annoncé, mercredi 16 octobre, le "gel" des opérations contre le groupe Etat islamique. "Nous avons gelé toutes nos activités contre Daech", a déclaré Mazloum Abdi dans un entretien télévisé sur la chaîne kurde Ronahi.

Cette déclaration intervient alors que la Turquie mène depuis le 9 octobre une offensive contre les zones kurdes dans le nord de la Syrie. Les FDS se contenteront d'opérations "défensives face à Daech", a affirmé Mazloum Abdi.

Depuis l'annonce de l'opération turque, l'Union européenne craint que cette offensive bénéficie aux combattants de l'Etat islamique. Après sa défaite militaire au mois de mars, le groupe terroriste a muté en organisation clandestine notamment dans la province de Deir Ezzor et les combattants du FDS étaient parmi les derniers sur le terrain syrien à traquer les jihadistes encore en liberté.