La Turquie ferme son espace aérien aux avions russes en route vers la Syrie

Le ministre turc des Affaires étrangères n'a pas précisé le motif de cette décision.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu s'exprime lors d'une conférence de presse à Ankara, le 19 avril 2022. (FATIH AKTAS / ANADOLU AGENCY / AFP)

La Turquie a fermé son espace aérien aux avions russes à destination de la Syrie, ont rapporté samedi 23 avril des médias turcs citant le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu. Il n'a pas précisé le motif de cette décision. Le chef de la diplomatie turque a déclaré avoir transmis celle-ci à son homologue russe Sergueï Lavrov, qui l'a fait suivre au président Vladimir Poutine. L'interdiction sera valable trois mois, a précisé le ministre turc, les autorisations étant renouvelées chaque trimestre. La Russie, l'un des principaux soutiens au régime de Damas depuis le début de la guerre civile en 2011, n'avait pas réagi dans l'immédiat.

Membre de l'Otan et alliée de l'Ukraine, la Turquie s'efforce depuis le début de la guerre en Ukraine de faciliter une médiation entre Moscou et Kiev et a refusé jusqu'ici de se joindre aux sanctions occidentales contre la Russie, soucieuse de garder une ligne ouverte avec le Kremlin. La Turquie a ainsi accueilli par deux fois des négociations directes entre les deux parties, le 10 mars au niveau ministériel à Antalya et le 29 mars à Istanbul.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.