Cet article date de plus de quatre ans.

Iran: Daech menace la République islamique et son guide Ali Khamenei

Dans une vidéo de propagande dont il a le secret, le groupe Etat islamique adresse pour la première fois un message de menace à la République islamique d’Iran et à son guide. Signé de la branche de Daech dans la province de Diyala en Irak, le document en persan annonce la création d’une brigade de combattants iraniens et appelle le peuple iranien à se soulever contre le régime d’Ali Khamenei.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : 2 min.

C’est la première fois qu’un document de propagande de l’Etat islamique s’en prend ainsi directement et en persan à la République islamique d’Iran. Dans une vidéo d’une quarantaine de minutes publiée sur les réseaux sociaux, Daech menace le régime iranien et son guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, pour leur rôle dans les conflits régionaux en cours au Moyen-Orient.

En effet, l'Iran, à majorité chiite, soutient financièrement et militairement le régime alaouite de Bachar al-Assad en Syrie ainsi que la milice chiite libanaise du Hezbollah qui lui vient en aide sur le terrain. Puissance dominante en Irak, le régime iranien instrumentalise également les populations chiites à Bahrein et au Yémen, créant des foyers de déstabilisation des régimes sunnites de la région.

​Un homme masqué traite Ali Khamenei de «personne maudite»  
Signé de la branche media de l’EI dans la province irakienne de Diyala, frontalière de l’ouest de l’Iran, un homme masqué s’adresse à l’ayatollah Khamenei. «Toi, la personne maudite qui contrôle le soi-disant régime islamique iranien, sois sûre que nous allons bientôt détruire ta maison de cette façon», dit-il en montrant des ruines derrière lui.

 
Dans le même document qui annonce la création d’une brigade baptisée Salman le Persan, du nom d’un des premiers musulmans non arabes devenu compagnon du prophète, on peut voir des combattants s’entraîner au tir sur les portraits des dirigeants de la République Islamique, dont son fondateur l’ayatollah Ruhollah Khomeiny, son successeur Ali Khamenei ou encore le général Soleiman Qassemi, chef militaire de l’exportation de la révolution iranienne.
 
Plus cruel encore, la vidéo donne à voir une scène d’égorgement et de décapitation de quatre soldats membres de la branche armée de l’organisation Badr, en uniforme avec des écussons à la gloire de l’imam Hussein attestant de leur appartenance à la communauté chiite.
 
Une déclaration de guerre de Daech contre le régime de «la suprématie du guide»
Véritable réquisitoire contre le régime de la suprématie du guide, le document revisite l’histoire de l’Iran et de ses crimes contre les populations sunnites de la région. Il accuse Khomeiny d’être rentré au pays à bord d’un avion affrété par les croisés.
 
Le texte accuse également les dirigeants iraniens de tromper la communauté sunnite en faisant mine de supporter la cause palestinienne, tout en collaborant en sous-main avec les Etats-Unis et Israël. Pour preuve, explique le commentaire, «les juifs perses vivent en sécurité sous leur protection et jouissent de leurs lieux de culte à Téhéran et à Ispahan».
 

Par ailleurs, deux personnes interviennent dans la vidéo sous les noms d’Abou Moujahed al-Baloutchi et Abou Farouk al-Farisi pour dénoncer la répression des minorités musulmanes en Iran et marteler la nécessité d’abattre le régime des mollahs.
 
Conçu délibérément en persan pour atteindre la population, le document appelle le peuple iranien à se soulever contre le régime partout dans le pays. Une déclaration de guerre par laquelle Daech élargit désormais son champ d’action au territoire de l’ennemi perse. «Nous conquerrons l’Iran et y restaurerons la nation sunnite telle qu’elle était avant», affirme l’un des intervenants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.