Bayonne : des manifestations anti-G7 pacifiques

Les autorités craignaient des manifestations violentes anti-G7 à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) pendant la durée du sommet international. Pour l'instant, il n'en est rien.

France 2

Réunis à quelques kilomètres du G7 à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) , les militants anti-G7 manifestent sans heurts à Bayonne depuis le début du sommet international. Les black blocs, les militants les plus violents, ne parviennent pas à trouver des failles dans le dispositif de sécurité mis en place par les autorités. "La manifestation dimanche 25 août est à l'image de la grande majorité des rassemblements organisés par le contre-sommet : des actions calmes, sans dégradations majeures", explique le journaliste de France 3 Matthieu Boisseau, en duplex depuis Bayonne.

68 interpellations, 10 dossiers classés sans suite

"Depuis le milieu de semaine, les forces de l'ordre verrouillent véritablement toutes les villes qui pourraient être exposées à des manifestations violentes comme Bayonne. Pour la seule journée de samedi 24 août, 68 personnes ont été interpellées. 38 d'entre elles ont été placées en garde à vue. De source judiciaire, on apprend qu'une dizaine de personnes ont été libérées", précise Matthieu Boisseau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers emploient des canons à eau contre des manifestants s\'opposant au sommet du G7, le 24 août 2019, à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques).
Des policiers emploient des canons à eau contre des manifestants s'opposant au sommet du G7, le 24 août 2019, à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). (GAIZKA IROZ / AFP)