Cet article date de plus de dix ans.

Edward Snowden entrera en Russie dans "quelques heures ou quelques semaines"

L'ancien informaticien des services de renseignement américains doit déposer une demande d'asile. La décision de l'accueillir reviendra alors à Vladimir Poutine.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'ex-consultant de la NSA Edward Snowden, interviewé par le quotidien britannique "The Guardian", à Hong Kong (Chine), le 6 juin 2013. (EYEPRESS NEWS / AFP)

Plus rien ne s'oppose à sa sortie de la zone de transit. L'ancien informaticien américain à l'origine du scandale Prism, Edward Snowden, peut désormais entrer sur le territoire russe après un mois passé à l'aéroport de Moscou. Pour autant, cela pourrait prendre "de quelques heures à quelques semaines", précise son avocat, Anatoli Koutcherena, qui évoque des "problèmes de sécurité".

L'avocat a précisé qu'il était venu "avec des affaires pour permettre son transfert". Edward Snowden aura alors sept jours pour faire une demande d'asile provisoire de trois mois, selon notre correspondant en Russie, Alban Mikoczy. Dans tous les cas, le dossier sera étudié par les services secrets russes et devra être signé par Vladimir Poutine lui-même. En tant que président de la Russie, ce dernier est en effet le seul autorisé par la Constitution du pays à délivrer l'asile politique.

"Crime et châtiment" pour patienter

Autant d'éléments qui laissent penser que le chemin est encore long avant qu'Edward Snowden ne trouve un lieu de résidence définitif. Pour autant, son avocat a déclaré à la chaîne Russia Today qu'il avait "l'intention de s'établir ici. Il projette de trouver du travail. Je pense que chacune des décisions qu'il prendra à l'avenir seront dictées par la situation dans laquelle il s'est trouvé" ces dernières semaines.

Non sans humour, Anatoli Koutcherena a indiqué avoir offert à Edward Snowden le roman Crime et Châtiment de Fiodor Dostoïevski, pour qu'il patiente en s'occupant. "Cela vaut le coup qu'il le lise, surtout concernant Raskolnikov", le personnage principal du roman coupable d'un double meurtre qui le tourmente, a-t-il déclaré à l'aéroport. Egalement offert, des œuvres un peu plus légères d'Anton Tchkhov, "pour le dessert".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.