Cet article date de plus de neuf ans.

Séisme au Népal : les rescapés dans des camps de fortune

Le bilan du séisme qui a frappé le Népal samedi s'est encore aggravé. Il atteint maintenant 3218 morts. Mais le Quai d'Orsay est à la recherche de plus de 600 de nos compatriotes. Alice Serrano, l'envoyée spéciale de France Info est arrivée sur place.
Article rédigé par Alice Serrano
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Les rescapés se sont réfugiés sous des tentes © REUTERS | Navesh Chitrakar)

 "La ville se réveille sous un tas de ruines, des tas de pierres ocres qui barrent les routes " raconte ce lundi matin Alice Serrano. C'est la vieille ville et ses constructions en torchis qui ont le moins résisté au tremblement de terre. "Des temples vieux de plusieurs siècles sont à terre dont la fameuse tour de Dharhara, cette tour blanche surmontée d'un minaret de bronze qui s'est écroulé. Les Népalais viennent s'y recueillir et photographier ce qu'il en reste. Ce monument majeur du patrimoine népalais abritait aussi un sanctuaire hindou. Derrière, dans les ruelles, un  un enchevêtrement de tôles , de briques. Des effets personnels aussi, ici une sandale, là une marmite... Quant aux habitants, ils se sont réveillés dans des camps de fortune...Les visages sont fatigués... Chacun se débrouille comme il peut car il n'y a pas de distribution de nourriture..."

Et ce professeur témoigne : "On n'a plus rien, juste un lit, des allumettes, des clés de scooter. On a tout perdu...Depuis quatre jours on n'a rien mangé..."

Séisme au Népal : les rescapés abandonnés à eux même - reportage Alice Serrano

A LIRE AUSSI ►►► Népal : "Six Français blessés", 600 autres recherchés selon le Quai d'Orsay

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.