Emmanuel Macron reçoit Vladimir Poutine à Brégançon avant le sommet du G7

Une façon pour le président de discuter des grandes thématiques internationales avec le dirigeant de la Russie, exclu du sommet depuis 2014 et l'annexion de la Crimée. 

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron lors de leur rencontre à Versailles, le 29 mai 2017. 
Vladimir Poutine et Emmanuel Macron lors de leur rencontre à Versailles, le 29 mai 2017.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Un point de situation sur les grands dossiers du moment. Emmanuel Macron reçoit lundi 19 août le président russe Vladimir Poutine dans le sud de la France, en amont du sommet du G7 le week-end prochain. Le maître du Kremlin est attendu au fort de Brégançon, résidence du président français en ce mois d'août, vers 16 heures. Les deux dirigeants, qui se sont vus pour la dernière fois au G20 d'Osaka fin juin, aborderont notamment les différentes crises qui secouent le monde.

Par cette rencontre, Emmanuel Macron tente de réintroduire la Russie dans le multilatéralisme et de l'intégrer dans les débats qui animeront le prochain sommet du G7, dont ne fait plus partie le pays l'annexion de la Crimée en 2014.

Libye, Iran, Syrie et Ukraine au menu

Instaurer un dialogue "est nécessaire avec ce grand voisin qu'est la Russie", estime une source de la présidence française. Moscou, qui entretient des relations compliquées avec les pays occidentaux, est incontournable dans plusieurs dossiers chauds internationaux. Libye, Iran, Syrie et Ukraine seront notamment au menu de cette "visite de travail".

Le président français pourrait également aborder les arrestations massives de manifestants à Moscou qui réclament des "élections honnêtes". Lors de la première rencontre entre les deux chefs d'Etat, à Versailles en 2017, Emmanuel Macron n'avait pas hésité à critiquer publiquement les arrestations d'homosexuels en Tchétchénie.