Sibérie : d’où vient la neige noire ?

Dans la région du Kouzbass (Russie), de la neige noire est actuellement observable. Elle est le fruit de la pollution du charbon et des usines.

La neige est noire en Sibérie. Couleur de deuil, elle est recouverte d’une épaisse couche de poussière dans la région russe du Kouzbass. Le paysage est apocalyptique. Une habitante filme cette scène depuis sa voiture avec son téléphone portable. "Regardez-moi ça comme c’est beau, déclare-t-elle ironiquement. Tout est noir." À une dizaine de kilomètres de cet endroit, il est aussi possible d’observer le même paysage de désolation.

Une pollution liée au charbon et aux usines

La poussière provient des innombrables mines de charbon à ciel ouvert du bassin du Kouzbass, le plus important gisement du plus grand pays du monde et aussi d’usines, dont les filtres sont souvent hors d’état d’usage. Dans cette région, l’espérance de vie est de trois à quatre ans inférieure au reste de la Russie. C’est la pollution liée au charbon qui est la plus souvent considérée comme responsable du taux élevé de cancers et de cas de tuberculose.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans la région du Kouzbass (Russie), de la neige noire est actuellement observable. Elle est le fruit de la pollution du charbon et des usines.
Dans la région du Kouzbass (Russie), de la neige noire est actuellement observable. Elle est le fruit de la pollution du charbon et des usines. (FRANCE 2)