Russie : au moins quatre morts dans l'explosion au gaz d'un immeuble résidentiel

Selon les autorités locales, 110 personnes étaient enregistrées dans le secteur sinistré de l'immeuble.

Des secours recherchent des survivants après une explosion dans un immeuble résidentiel à Magnitogorsk (Russie), le 31 décembre 2018.
Des secours recherchent des survivants après une explosion dans un immeuble résidentiel à Magnitogorsk (Russie), le 31 décembre 2018. (REUTERS)

Le bilan risque de s'alourdir. Au moins quatre personnes ont été tuées dans une explosion due au gaz, lundi 31 décembre, dans un immeuble résidentiel de la ville de Magnitogorsk, dans l'Oural (Russie). Par ailleurs, 79 autres personnes sont portées disparues. La police enquête pour savoir où ces personnes se trouvaient au moment de l'explosion.

Des centaines de personnes se retrouvent dehors par des températures qui atteignent -18°C. Toute une partie de l'immeuble de douze étages s'est effondrée. Des images de la télévision nationale montrent des centaines de secouristes s'activant au milieu de masses de béton.

Devant la gravité de l'accident, le président russe, Vladimir Poutine, s'est rendu sur place.

Selon les autorités locales, 110 personnes étaient enregistrées dans le secteur sinistré de l'immeuble. Seize personnes ont été évacuées et quinze autres n'étaient pas présentes au moment de l'explosion.