Russie : malgré le froid, les "morses" s'adonnent au bain du Nouvel An

Chaque 31 décembre, Andreï Bougaï et ses amis se retrouvent sur les rives du lac Baïkal, en Sibérie (Russie), pour respecter la tradition du bain du Nouvel An. Ces "morses" nagent dans une eau à 2°C, par une température extérieure de -33°C.

Franceinfo

Le bain du Nouvel An est une tradition, même en Russie, où il fait un froid sibérien. On appelle ces baigneurs les "morses". "Aujourd'hui, l'eau est à 2°C : elle est bonne et donne la forme, témoigne Andreï Bougaï, morse. Il fait une température extérieure de -33°C. C'est super !" Un groupe d'amis s'est donné rendez-vous sur les rives du lac Baïkal, en Sibérie, pour la fin de l'année. "Chaque année, le 31 décembre, mes amis et moi nous venons au lac, reprend Andreï Bougaï. Nous courons et nous nageons. C'est notre façon d'accueillir la nouvelle année."  

"On a l'impression d'avoir rajeuni de dix ans" 

Ces intrépides en sous-vêtements courent quelques kilomètres dans la neige avant de nager dans les eaux glaciales du plus grand lac d'eau douce au monde. "On a l'impression d'avoir rajeuni de dix ans, confie Ksenia Novosseltseva, morse. Nous devenons plus jeunes, plus beaux et en meilleure santé." Attention tout de même aux risques d'hypothermie : la chute subite de la température du corps peut causer un coma ou un arrêt cardiaque.

Russie : malgré le froid, les \"morses\" s\'adonnent au bain du Nouvel An.
Russie : malgré le froid, les "morses" s'adonnent au bain du Nouvel An. (Capture d'écran/Franceinfo)