Russie : crainte d'une contamination radioactive six jours après l'explosion

En Russie, le mystère reste entier six jours après un accident nucléaire dans le nord du pays. Le 8 août dernier, une explosion faisait cinq morts sur une base militaire.

France 3

Une seule certitude pour l'instant, l'explosion s'est produite lors du test d'un missile à propulsion nucléaire, un essai de nouveaux armements. L'accident a eu lieu dans l'extrême nord de la Russie, au bord de la mer Blanche, dans une base militaire secrète près du village de Nyonoska. Les autorités russes vont attendre plusieurs heures avant qu'un haut responsable de l'énergie nucléaire reconnaisse la gravité de l'accident. Les autorités ont ensuite affirmé qu'il n'y avait aucun risque de contamination radioactive avant que l'agence russe de météorologie ne révèle que le taux de radioactivité avait dépassé jusqu'à 16 fois la normale.

Panique dans les villes

Située à une trentaine de kilomètres du lieu de l'explosion, la ville de Severodvinsk (Russie) a été prise de panique. Au moins cinq personnes ont trouvé la mort dans l'accident. Des employés de l'agence nucléaire russe. Ils travaillaient à la mise au point d'un nouveau missile capable de contourner la défense antiaérienne des États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panache de fumée au-dessus de la ville syrienne de Kahn Cheikoun (Syrie), le 5 août 2019. 
Un panache de fumée au-dessus de la ville syrienne de Kahn Cheikoun (Syrie), le 5 août 2019.  (OMAR HAJ KADOUR / AFP)