"Artiste, pas un terroriste": à Kiev, une action en soutien au cinéaste emprisonné Oleg Sentsov

L'artiste est emprisonné depuis cinq ans dans la colonie pénitentiaire de Labytnangui, au-delà du cercle polaire arctique, pour avoir participé à des protestations contre l'annexion de la Crimée par les Russes. 

Des activistes de \"SaveOlegSentsov\" ont manifesté à Kiev pour marquer le 5e anniversaire de l\'arrestation du cinéaste par les autorités russes. 
Des activistes de "SaveOlegSentsov" ont manifesté à Kiev pour marquer le 5e anniversaire de l'arrestation du cinéaste par les autorités russes.  (SERGEI SUPINSKY / AFP)

Plusieurs dizaines d'Ukrainiens ont manifesté le 10 mai à Kiev pour marquer le cinquième anniversaire de l'arrestation par les autorités russes du cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, condamné pour "terrorisme" par Moscou et récompensé par le Prix Sakharov.

Un procès "stalinien"

De jeunes militants se sont rassemblés devant plusieurs ambassades européennes à Kiev, les bouches barrées de bandes adhésives, brandissant des pancartes sur lesquelles il était notamment écrit "Vous en souvenez-vous ?" afin d'appeler l'Occident à maintenir ses pressions sur la Russie. "Artiste, pas un terroriste", pouvait-on lire sur une feuille de papier collée sur la poitrine d'un manifestant, une allusion à la condamnation d'Oleg Sentsov à 20 ans de prison pour "terrorisme" et "trafic d'armes" en Russie à l'issue d'un procès qualifié de "stalinien" par l'ONG Amnesty International.

\"Artiste, pas un terroriste\", les militants de SaveOlegSentsov font allusion à la condamnation d\'Oleg Sentsov à 20 ans de prison pour \"terrorisme\" et \"trafic d\'armes\".
"Artiste, pas un terroriste", les militants de SaveOlegSentsov font allusion à la condamnation d'Oleg Sentsov à 20 ans de prison pour "terrorisme" et "trafic d'armes". (SERGEI SUPINSKY / AFP)

Originaire de la péninsule ukrainienne de Crimée, annexée par la Russie en 2014, ce cinéaste de 42 ans est détenu dans la colonie pénitentiaire russe de Labytnangui, au-delà du cercle polaire arctique. Il fait partie des dizaines d'Ukrainiens détenus en Russie et considérés comme des "prisonniers politiques" par Kiev. "Nous luttons pour chacun des nôtres", a écrit sur Facebook le chef de la diplomatie ukrainienne Pavlo Klimkine. "La lutte ne cessera pas tant que tous les nôtres ne seront pas de retour chez eux".

Protestations contre l'annexion de la Crimée

Père de deux enfants, Oleg Sentsov a été arrêté chez lui à Simféropol, la capitale de la Crimée, le 10 mai 2014 après avoir participé à des protestations contre l'annexion de cette péninsule du sud de l'Ukraine. Pour obtenir la libération de tous les "prisonniers politiques" ukrainiens détenus en Russie, le cinéaste avait entamé en mai 2018 une grève de la faim, à laquelle il a mis un terme au bout de 145 jours, début octobre, afin d'éviter, a-t-il dit, d'être nourri de force. En décembre dernier, le Parlement européen lui a décerné le prix Sakharov 2018 pour la "liberté de pensée".