Info franceinfo La Russie exclue de la prochaine Coupe du monde de football au Qatar, décident l'UEFA et la Fifa

La Russie ne participera pas à la prochaine Coupe du monde de football au Qatar. C'est une décision ce lundi de l'UEFA et la Fifa, selon les informations de franceinfo. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Photo d'archive du Sommet exécutif du football de la Fifa à Istanbul, prise le 15 février 2019.   (OZAN KOSE / AFP)

La Russie est exclue de la prochaine Coupe du monde de football au Qatar en 2022, selon les informations de franceinfo. L'UEFA et la Fifa se sont mises d'accord lundi 28 février dans l'après-midi lors d'une réunion exceptionnelle, quatre jours après le début de l'invasion russe en Ukraine. La Fifa et l'UEFA ont ensuite annoncé dans un communiqué leur décision de suspendre l'équipe nationale de Russie et les clubs russes de football jusqu'à nouvel ordre par solidarité avec l'Ukraine.

La Fédération russe de football a dénoncé une mesure "discriminatoire" et s'est dit "en désaccord total avec la décision de la Fifa et de l'UEFA de suspendre les équipes russes" et estime que cette mesure "aura un effet discriminatoire sur un grand nombre de sportifs, d'entraîneurs, d'employés de clubs ou de la sélection nationale". 

L'UEFA organise les qualifications européennes de la compétition, alors que la Fifa organise la phase finale de la Coupe du monde. L'équipe de football de Russie devait jouer les barrages qualificatifs pour le Mondial 2022 le 24 mars prochain contre la Pologne à Moscou. Dès vendredi, ses adversaires (Pologne, République tchèque, Suède) avaient tous annoncé leur refus de jouer contre la Russie.

La Russie exclue des barrages

Cette exclusion des barrages prive de facto la Russie du Mondial 2022. Un communiqué commun des deux instances est attendu en fin de journée. L'UEFA a par ailleurs acté l'exclusion du seul club russe encore engagé en coupe d'Europe : le Spartak Moscou ne jouera pas son huitième de finale les 10 et 17 mars prochains contre les Allemands du Red Bull Leipzig.

Dimanche, la Fifa avait déjà décidé d'interdire à la sélection nationale russe ou aux clubs russes d'accueillir sur leur pelouse une rencontre internationale, les matches devant être organisés sur terrain neutre. L'instance avait aussi obligé les footballeurs russes à jouer sous bannière neutre et sans hymne national.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Russie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.