Guerre en Ukraine : la Russie compte "contourner" les nouvelles sanctions européennes sur le commerce de diamants

L'Union européenne a approuvé lundi un douzième train de sanctions depuis février 2022, interdisant notamment l'importation de diamants russes.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Un homme évalue la qualité d'un diamant taillé dans une usine à Vladivostok (Russie), le 23 mars 2022. (YURI SMITYUK / TASS / SIPA USA)

Au lendemain de l'adoption par l'Etats membres de Union européenne de nouvelles sanctions contre la Russie, le Kremlin a prévenu, mardi 19 décembre, qu'il allait "contourner" les mesures visant le lucratif commerce de diamants, que les Vingt-Sept voient comme une source de financement de son offensive en Ukraine.

Ces nouvelles sanctions interdisent l'importation depuis la Russie des diamants naturels ou synthétiques et les bijoux dès janvier, et celle des diamants russes taillés dans d'autres pays à partir de septembre.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a estimé mardi que l'interdiction était "prévisible", et que le secteur s'y était "préparé". "Je pense qu'il y a des possibilités de contourner ces sanctions. Il y en a, et elles seront mises en œuvre (...) pour garantir nos intérêts", a-t-il ajouté.

Le président Vladimir Poutine martèle régulièrement que ces sanctions échouent à mettre à genoux l'économie de la Russie, pointant la croissance du PIB. Mais l'inflation est élevée, et l'industrie russe est portée par les commandes militaires de l'Etat. Le pays fait face à des pénuries de main d'œuvre, du fait de l'envoi de centaines de milliers d'hommes sur le front, et de la fuite de nombreux autres russes cherchant à y échapper.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.