En Russie, une monnaie forte en trompe-l'œil

Publié Mis à jour
En Russie, une monnaie forte en trompe-l'oeil
France 2
Article rédigé par
A. De Tarlé - France 2
France Télévisions

Si le rouble n'arrête pas de monter, les Russes ne peuvent pas utiliser la force de la monnaie en raison des sanctions occidentales.

Le rouble n'arrête pas de monter. Une monnaie évolue en fonction de l'offre et de la demande. Or, l'économie russe génère énormément d'excédents, car les Russes n'achètent plus rien, en raison des sanctions. En revanche, ils continuent de vendre leur gaz, leur charbon et leur pétrole. Pour 57 milliards d'euros achetés par les Européens, par exemple.

Les Boeing ne peuvent plus voler

Cette somme a été transférée en roubles, donc il y a une énorme pression acheteuse sur le rouble, parce qu'il faut changer la devise sur ordre du Kremlin. Et après ? Avoir une monnaie forte sert à acheter, sauf que les Russes... ne peuvent rien acheter. Signe de l'impasse : les avions Boeing en Russie ne peuvent plus voler parce qu'ils n'ont plus de pièces détachées. C'est donc une monnaie forte en trompe-l'œil, constate en plateau le journaliste de France Télévisions, Axel de Tarlé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.