Affaire Alexeï Navalny : la Russie dénonce les accusations "inacceptables" de Paris et Berlin

Dans un communiqué commun, les ministres allemand et français des Affaires étrangères ont dénoncé une "terrible tentative d'assassinat" d'Alexeï Navalny.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une affiche avec une photo du leader de l'opposition russe Alexei Navalny, et le titre "Empoisonné", devant l'ambassade russe à Berlin, en Allemagne, lors d'une manifestation, le 23 septembre 2020. (ODD ANDERSEN / AFP)

Tensions entre la Russie, l'Allemagne et la France. Moscou a fustigé mercredi 7 octobre les accusations "inacceptables" de Paris et Berlin qui ont dénoncé une "implication et une responsabilité" de la Russie dans l'empoisonnement de l'opposant Alexeï Navalny.

Les ministres allemand et français des Affaires étrangères, Heiko Maas et Jean-Yves Le Drian, avaient dénoncé mercredi dans un communiqué commun une "terrible tentative d'assassinat" d'Alexeï Navalny, en assurant ne voir "d'autre explication plausible" de son empoisonnement "qu'une responsabilité et une implication russes".

"Déclaration inacceptable"

"Au lieu de coopérer dûment avec la Fédération de Russie afin d'éclaircir les circonstances de ce qui s'est passé avec ce blogueur, les gouvernements allemand et français sont passés à des menaces et des tentatives de chantage à notre égard", a répondu la diplomatie russe dans un communiqué. C'est une "déclaration inacceptable par son contenu et sa tonalité", a précisé le communiqué, qui accuse Paris et Berlin de se placer ainsi "à la tête d'une coalition antirusse". "Le 'business comme d'habitude' avec Paris et Berlin, nous ne le jugeons plus possible", a prévenu la diplomatie russe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.