"Une Révolution" : le Royaume-Uni commente le résultat du premier tour de l'élection présidentielle française

La presse britannique parle d'une "Révolution", ce lundi, au lendemain des qualifications d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen pour le second tour de l’élection présidentielle française. 

La Une du \"Guardian\" lundi 24 avril 2017.
La Une du "Guardian" lundi 24 avril 2017. (RADIO FRANCE)

La presse européenne salue la qualification d'Emmanuel Macron, dimanche 23 avril, pour le second tour de l'élection présidentielle française. Les quotidiens britanniques ne font pas exception. Lundi 24 avril au matin, ils sont nombreux à s'intéresser au phénomène du candidat d'En Marche.

Les réactions des médias et des politiques au Royaume-Uni après les résultats du premier tour de l'élection présidentielle française, décryptées par notre correspondant à Londres, Antoine Giniaux
--'--
--'--

C'est un résultat qui donne de "l'espoir", selon The Guardian, malgré le score important du Front national. "Il y a eu une rupture avec le passé et les partis traditionnels, explique le quotidien de gauche, maintenant les Français doivent finir la révolution." Le Financial Times, quotidien des affaires, s'intéresse en parallèle aux réactions des marchés financiers, au rebond de l'euro face au dollar avec ce commentaire : "La qualification de l'ancien banquier, jamais élu, est extraordinaire" (article payant).

Le Daily Mail, lui, titre ce lundi : "La nouvelle Révolution française". Le quotidien conservateur abandonne ses thèmes favoris, Brexit et immigration, pour mettre à la Une la photo de Brigitte Macron et ses 25 ans d'écart avec son mari.

La classe politique est partagée

Nick Clegg, ancien leader des Libéraux-démocrates (LibDems), voit dans ce vote en faveur d'Emmanuel Macron un signe positif pour l'Europe qui va "isoler" la Grande-Bretagne et le camp du Brexit. Peu de réactions à l'extrême-droite. Nigel Farage, l'ancien chef de l'UKIP, se contente de critiquer "la vacuité du discours" d'Emmanuel Macron.