Cet article date de plus de cinq ans.

Tony Blair fait face à la critique après son engagement dans la guerre en Irak

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Tony Blair fait face à la critique après son engagement dans la guerre en Irak
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'ancien Premier ministre britannique est sorti de sa retraite pour répondre à un rapport accablant sur l'engagement du Royaume-Uni dans la guerre en Irak en 2003.

Le rapport était attendu depuis 7 ans : des centaines de pages qui mettent en cause la responsabilité de Tony Blair sur la guerre en Irak. Le rapport pointe aussi  une préparation inadéquate et des informations des services de renseignements non vérifiées : "L'action militaire n'était pas inévitable à l'époque", selon John Chilcot, président de la commission d'enquête sur l'engagement du Royaume-Uni dans la guerre en Irak en 2003 

Les excuses de l'ancien chef de gouvernement

Aujourd'hui, l'ancien Premier ministre est sorti de chez lui sous les huées. Il a déclaré : "J'endosse aujourd'hui l'entière responsabilité de cette décision. J'éprouve plus de peine, de regrets et d'excuses que vous ne pouvez l'imaginer". Des excuses dérisoires pour les familles des 179 soldats britanniques tués en Irak. Aujourd'hui, dans les rues de Londres des citoyens ont dénoncé une guerre qui a causé la mort de centaines de milliers de civils irakiens. Ils ont aussi exigé un procès pour Tony Blair.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.