Royaume-Uni : Theresa May choisit ses ministres

À peine nommée à la tête du gouvernement britannique, la Première ministre annonce déjà l'attribution des principaux postes ministériels. L'une des surprises est l'arrivée de Boris Johnson, l'un des leaders du Brexit.

FRANCE 2

Relever le défi de la sortie de l'Union européenne, première mission de la nouvelle Première ministre Theresa May. Création d'un ministère du Brexit, avec à sa tête David Davis. Ancien secrétaire d'État aux affaires européennes et farouche partisan pour la sortie de l'UE, il espère maintenir l'accès au marché unique. Une journée marquant le retour de Boris Johnson, nommé ministre des Affaires étrangères. Excentrique, peu diplomate et adepte de la provocation, sa nomination a été accueillie avec perplexité par la presse britannique.

Un équilibre à trouver

L'ancien ministre des Affaires étrangères, Philip Hammond, est nommé ministre des Finances, un choix de Theresa May pour rassurer les investisseurs. À 59 ans, la première femme à diriger le pays depuis Margaret Thatcher demande aux Européens du temps pour préparer les négociations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Theresa May applaudie par les députés de son parti devant le Parlement, à Londres, le 11 juillet 2016.
Theresa May applaudie par les députés de son parti devant le Parlement, à Londres, le 11 juillet 2016. (MAX NASH / AP / SIPA)