Royaume-Uni : quelle est l'ampleur du trafic d'êtres humains ?

Selon la journaliste Anne-Charlotte Hinet, le Royaume-Uni ne découvre pas totalement ce phénomène d'esclavage moderne.

FRANCE 2

Cela fait plusieurs années que des associations britanniques tirent la sonnette d'alarme concernant le trafic d'êtres humains. Régulièrement dans la presse est évoqué le démantèlement de certains gangs. "Les têtes de serpents fonctionnent sur le principe de la dette, ils avancent les sommes pour les voyages vers l'Europe que les victimes doivent ensuite rembourser en travaillant ", explique la journaliste Anne-Charlotte Hinet.

Des chiffres impressionnants

En moins de huit mois, plus de 41 000 Vietnamiens auraient rejoint la Grande-Bretagne en empruntant ce genre de filière. Ces derniers seraient, après les Chinois, la nationalité la plus représentée dans les affaires de trafic d'êtres humains.

"On estime qu'environ 13 000 individus seraient en ce moment enrôlés dans cette forme d'esclavage", conclut la journaliste de France Télévisions. Un chiffre qui serait bien en deçà de la réalité. 


Le JT
Les autres sujets du JT
La police scientifique étudie le camion dans lequel 39 corps ont été retrouvés, à l\'est de Londres, au Royaume-Uni, le 23 octobre 2019.
La police scientifique étudie le camion dans lequel 39 corps ont été retrouvés, à l'est de Londres, au Royaume-Uni, le 23 octobre 2019. (BEN STANSALL / AFP)