Royaume-Uni : nouvelles législatives dans un climat de défiance envers les élus

Les Britanniques doivent une nouvelle fois désigner leurs députés jeudi 12 décembre. Avec le Brexit en toile de fond, l'enjeu est crucial pour les partis.

France 2

Le Brexit est dans toute les têtes outre-Manche. Jeudi 12 décembre, les Britanniques sont appelés aux urnes pour élire leurs députés. Des élections provoquées par Boris Johnson, qui n'a pas de majorité au Parlement et qui espère ainsi en obtenir une. "Il a d'ailleurs fait campagne sur les promesses non tenues depuis plus de trois ans sur le Brexit et ça a été finalement assez fructueux pour lui puisqu'il est donné en avance, largement en tête dans tous les sondages", rapporte le correspondant de France Télévisions à Londres (Royaume-Uni) Arnaud Comte.

"Une impasse politique"

Mais dans le pays, la défiance est grande envers les élus, alors les résultats attendus dans la soirée pourraient être surprenants. "Les Britanniques ne savent pas vraiment vers qui se tourner, qui croire (...) pour cette troisième élection (...). Cela trahit une impasse politique dans le pays", conclut Arnaud Comte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, le 23 octobre 2019 à la Chambre des communes, à Londres (Royaume-Uni). 
Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, le 23 octobre 2019 à la Chambre des communes, à Londres (Royaume-Uni).  (JESSICA TAYLOR / AFP)