Royaume-Uni : le trafic aérien brièvement perturbé à Heathrow après un signalement de drone

Gatwick, le deuxième aéroport le plus fréquenté du Royaume-Uni, avait été contraint d'annuler ou de détourner un millier de vols entre les 19 et 21 décembre, affectant 140 000 voyageurs.

Le terminal 2 de l\'aéroport de Heathrow à Londres (Royaume-Uni), mardi 8 décembre 2019.
Le terminal 2 de l'aéroport de Heathrow à Londres (Royaume-Uni), mardi 8 décembre 2019. (MAXPPP)

Près de trois semaines après la pagaille causée par de mystérieux drones à Gatwick avant Noël, l'aéroport londonien d'Heathrow a été brièvement perturbé à son tour mardi 8 janvier et contraint de suspendre des vols au départ durant une heure environ. Les autorités des lieux n'étaient pas en mesure de préciser le nombre de vols affectés par l'incident en début de soirée. Cet aéroport est le plus fréquenté d'Europe, avec 213 668 voyageurs qui y transitent en moyenne chaque jour.

Deuxième cas en trois semaines

L'aéroport avait peu auparavant annoncé sur Twitter répondre à "un signalement de drone" et travailler "étroitement avec la police londonienne pour empêcher toute menace à la sécurité opérationnelle". "Par mesure de précaution", les vols au départ ont été suspendus "le temps d'enquêter", avait-il ajouté.

La Metropolitan Police a précisé avoir reçu "à approximativement 17h05" (18h05 à Paris) des signalements de drone "à proximité de l'aéroport". "Des policiers appelés à Heathrow sont en train d'enquêter (...) avec leurs collègues de l'aéroport", a-t-elle ajouté.

Gatwick, le deuxième aéroport le plus fréquenté du Royaume-Uni, situé dans le sud de Londres, avait été contraint d'annuler ou de détourner un millier de vols entre les 19 et 21 décembre, affectant 140 000 voyageurs, dormant parfois à même le sol dans l'aéroport. L'armée avait été appelée en renfort pour assurer la sécurité du site.