Royaume-Uni : le prince Harry et Meghan Markle ont reçu un courrier "raciste"

Une enquête a été ouverte sur cette "infraction raciste haineuse", a annoncé Scotland Yard.

Le prince Harry et sa fiancée, Meghan Markle, le 1er décembre 2017 à Nottingham (Royaume-Uni).
Le prince Harry et sa fiancée, Meghan Markle, le 1er décembre 2017 à Nottingham (Royaume-Uni). (OLI SCARFF / AFP)

L'incident est traité très sérieusement. La police britannique a annoncé, jeudi 22 février, enquêter sur un courrier "raciste" contenant de la poudre blanche adressé au prince Harry et à sa fiancée Meghan Markle. Le courrier, reçu le 12 février au palais Saint James, l'une des résidences de la famille royale britannique, "est traité comme une infraction raciste haineuse", a annoncé Scotland Yard.

Les policiers tentent d'établir si cet envoi tombe sous le coup de la loi sur les "communications malveillantes", qui réprime les envois à caractère menaçant ou insultant, ainsi que les commentaires racistes. La police a précisé que la substance retrouvée dans le courrier a été examinée et "n'est pas suspecte".

Un courier similaire reçu au Parlement

Les enquêteurs cherchent également à remonter jusqu'à l'expéditeur du courrier. Selon le quotidien Evening Standard, une autre lettre contenant de la poudre aurait été reçue au palais de Westminster, le Parlement britannique, adressée à la ministre de l'Intérieur Amber Rudd. La poudre ne poserait là non plus pas de menace mais la police cherche à établir si les deux envois sont liés.

Le mariage du prince Harry et de l'actrice américaine Meghan Markle doit se dérouler le 19 mai à la chapelle Saint-George, au château de Windsor, à l'ouest de Londres. Des commentaires racistes contre la jeune femme métisse exprimés par la compagne du chef du parti europhobe Ukip avaient provoqué en décembre 2017 un scandale et conduit à la révocation de ce dernier.