Cet article date de plus de quatre ans.

Royaume-Uni : l'université de Cambridge et Lego s'associent pour créer une nouvelle méthode d'apprentissage

L'université de Cambridge cherche un professeur de jeu pour diriger des recherches sur l'apprentissage ludique. Et le géant danois des jeux de construction est partenaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Pour son nouveau cursus, l'université de Cambridge et la fondation Lego recherchent un universitaire "ludique, extrêmement curieux, ouvert d'esprit, imaginatif et créatif". (MAXPPP)

Vivre "la grande aventure Lego" à l'université, c'est possible. Et pas n'importe où : à Cambridge, l'une des plus prestigieuse du Royaume-Uni. L'illustre institution cherche en effet à recruter un professeur pas comme les autres, puisqu'il sera chargé d'étudier le rôle du jeu dans l'apprentissage dans le cadre d'un tout nouveau établissement, le Centre for Research on Play in Education, Development and Learning (Pedal) ou en français le Centre de recherche sur le jeu dans l’éducation, le développement et l’apprentissage. Un nouveau cursus financé par Lego, rapporte The Guardian, mercredi 18 janvier, à hauteur de 4 millions de livres (4,5 millions d'euros). Si vous voulez postuler, vous avez jusqu'au 20 janvier pour faire parvenir votre candidature. 

8 000 euros par mois

Mais attention, ce n'est pas parce que vous êtes capable de reproduire une plante piranha de Mario, ou d'installer un train Lego dans tout votre maison, que vous décrocherez le poste. Si la fondation Lego finance ce poste, rémunéré 7 000 livres par mois (8 000 euros), ce n'est pas elle qui recrute. Elle a juste dressé le CV du candidat idéal: "Un universitaire qui est ludique, extrêmement curieux, ouvert d'esprit, imaginatif et créatif - quelqu'un qui peut penser à de nouvelles façons de faire de la recherche et de travailler dans différentes disciplines", explique dans le quotidien Stjerne Thomsen, responsable mondial de la recherche pour la Fondation Lego.

L'université recherche donc un professeur d'éducation spécialisé en psychologie de l'enfant qui sera capable de faire évoluer le système éducatif britannique."Ce que nous voulons, c'est que le gouvernement du Royaume-Uni encourage l'apprentissage plus ludique dans les écoles, plutôt que des tests", poursuit Stjerne Thomsen."Mais les compétences dont vous avez besoin maintenant comme un adulte sont la collaboration, la résolution de problèmes et venir avec des idées. En ce sens, le jeu est essentiel"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.