Cet article date de plus d'un an.

Mort d'Elizabeth II : une souveraine à la longévité exceptionnelle

Publié Mis à jour
Mort d'Elizabeth II : une souveraine à la longévité exceptionnelle
Mort d'Elizabeth II : une souveraine à la longévité exceptionnelle Mort d'Elizabeth II : une souveraine à la longévité exceptionnelle (France 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

En 70 ans, la reine Elizabeth II a traversé toutes les turbulences de l'histoire et celles de sa famille. Toute sa vie, la souveraine a été guidée par le sens du devoir.

Une page d'histoire qui se tourne. La reine Elizabeth II est décédée jeudi 8 septembre à l'âge de 96 ans. De ses premières prises de parole en public, bien avant son couronnement, à ses ultimes discours, presque tous les Britanniques, même les plus anciens, n'ont connu que la souveraine. Plus long règne de l'histoire de la couronne, Elizabeth II fut le témoin de la marche du monde. 

Elizabeth reine à 25 ans

Elizabeth II ne pouvait imaginer une telle vie lors de sa plus tendre enfance. Elle grandit certes dans la famille royale, mais sans devoir régner, a priori. Sa vie s'écrit d'abord en noir et blanc et sous les bombes. La princesse connaît le Blitz nazi, et se forme à la conduite de véhicules militaires pendant la guerre. Déjà, elle avait la conviction d'un destin public, dans cet engagement solennel. À l'origine, le trône est promis à son oncle, Edouard VIII. Mais il renonce en 1936 pour vivre son amour avec une Américaine divorcée. S'il n'avait pas fait ce choix, Elizabeth n'aurait peut-être jamais été souveraine. Après l'abdication, c'est son père, George VI, qui devient roi. Mais la santé de ce dernier est fragile. Le monarque meurt le 6 février 1952. Elizabeth II avait 25 ans. Son heure était venue. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.