Comment le prince Harry et Meghan gagnent-ils leur vie ?

Le prince Harry et sa femme Meghan ont présenté leur mise en retrait comme devant les rendre "financièrement indépendants". Comment le couple gagne-t-il sa vie ? On vous explique.

Meghan et Harry, à Londres, le 8 juin 2019.
Meghan et Harry, à Londres, le 8 juin 2019. (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)

C'est un sujet sensible au Royaume-Uni : le coût de la monarchie. Le prince Harry et son épouse Meghan ont décidé, en renonçant à leur rôle de premier plan au sein de la famille royale britannique, de devenir "financièrement indépendants", selon leur communiqué. Mais comment gagnent-ils leur vie ? La cellule Vrai du Faux de franceinfo vous explique.

5% de leurs frais couverts par l'allocation royale ("Sovereign Grant")

Harry et Meghan ont annoncé sur leur site renoncer à leur part de l'allocation royale (la "Sovereign Grant"), sans préciser exactement le montant qu'elle représente. Cette allocation est versée tous les ans à la reine Elisabeth II pour payer ses fonctions de représentation mais aussi celles des membres de sa famille, ses employés et l'entretien du palais de Buckingham.

Le montant total cette allocation royale versée aux membres de la famille s'est élevé à 82 millions de livres sterling en 2018-2019, comme le précise le rapport officiel sur les subventions souveraines. On ne connaît pas le montant exact qui est reversé à chaque membre de la famille mais Harry et Meghan racontent sur leur site que cette somme ne couvre que 5% de leurs dépenses. 

L'allocation royale ne couvre que 5% des coûts du duc et de la duchesse et est spécifiquement utilisée pour leurs dépenses de bureau officiel.Meghan et Harrywww.sussexroyal.com

Le couple princier précise que l'argent issu de l'allocation royale "n'a jamais été et ne sera jamais utilisé pour des dépenses privées par le duc et la duchesse de Sussex, qui ne bénéficient pas non plus de privilèges fiscaux."

D'où vient l'argent de la "Sovereign Grant" ? Des revenus tirés de la gestion du patrimoine de la Couronne britannique. Pour 2017-2018 ils s'élevaient à 329,4 millions de livres sterling, soit près de 390 millions d'euros, comme le détaille le couple princier sur son site.

Il faut savoir que les contribuables britanniques financent une partie des revenus de la Couronne britannique via une subvention. Selon le Boston Globe, cette subvention a atteint 104,8 millions de dollars en 2018, ce qui représente environ 70 centimes d'euros par an et par personne.

Les 95% restants proviennent du prince de Galles

Sur leur site, Harry et Meghan précisent également qu'environ 95% de leurs revenus proviennent du prince de Galles, Charles (le fils aîné de la reine Elisabeth II), qui porte également le titre de duc de Cornouailles. Ce sont les revenus issus du duché de Cornouailles (propriétés, actifs, sociétés) qui servent à financer le prince héritier Charles, ses deux fils William et Harry ainsi que leurs familles. Selon son dernier rapport annuel (2019), le duché de Cornouailles fait état d'un patrimoine de 926 000 000 livres sterling, soit plus d'un milliard d'euros. 

Contrairement à l'allocation royale, Harry et Meghan n'ont pas fait part de leur intention de renoncer à ces fonds. D'après le dernier rapport sur les dépenses du duché de Cornouailles, Harry et Meghan ont reçu 5 millions de livres sterling en 2019, soit 5,9 millions d'euros.

Extrait du rapport annuel sur les dépenses du duché de Cornouailles (2018-2019)
Extrait du rapport annuel sur les dépenses du duché de Cornouailles (2018-2019) (CAPTURE D'ÉCRAN)

 

Héritage de Lady Di et royalties de Meghan

Au-delà des revenus liés à son statut royal, Harry a également hérité d'un patrimoine très important laissé par sa mère, la princesse Diana, mais aussi par son arrière-grand-mère, la Reine mère. Selon la BCC, Harry et William auraient reçu 13 millions de livres sterling de la part de leur mère, soit 15 millions d'euros.

Quant à Meghan, elle perçoit des royalties obtenues grâce à sa carrière d'actrice. La duchesse de Sussex a reçu environ 38 300 de livres sterling par épisode pour la série Suits, soit environ 45 000 euros.

Si Harry et Meghan tirent un trait sur leur statut de "membre senior de la famille royale", ils affirment sur leur site vouloir continuer à "soutenir" Elizabeth II et à réaliser dans ce cadre des visites officielles, et donc financées par l'allocation royale. Leur statut de personnalités leur donne droit à une protection rapprochée armée de la part de la police britannique. Sur ce plan, aucun changement n'est prévu.