Londres : plusieurs morts et de nombreux blessés après le gigantesque incendie d'une tour d'habitation

Un violent incendie s'est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi dans l'ouest de Londres (Royaume-Uni). Les secours dénombrent plusieurs morts et blessés, ainsi que de nombreux disparus.

France 3

Ce mercredi matin, les habitants du quartier de North Kensington, à l'ouest de Londres (Royaume-Uni), témoignent de leur nuit d'horreur face aux flammes qui ravageaient le bâtiment. "C'était abominable ! J'ai vu des familles hurler et des gens à leurs fenêtres qui semblaient prêts à sauter", raconte un jeune homme. "On m'a empêché de rentrer dans l'immeuble. Alors au téléphone, j'ai dit à ma cousine bloquée à l'intérieur, 'ne t'inquiètes pas, les secours arrivent'. Je ne sais pas s'ils ont réussi à la sauver", explique un homme inquiet. Face à la tour en feu, les hurlements sur une vidéo amateur témoignent de l'atrocité de la scène.

L'état de l'immeuble mis en cause par les habitants

Près d'une heure du matin, l'incendie se déclare au second étage de cet HLM. Très vite, la tour s'embrase comme une allumette. Les 27 étages. Les flammes et la fumée envahissent les corridors puis dévorent les appartements. Les résidents sont pris au piège. Réveillés au cœur de la nuit, d'autres s'échappent in extremis. 40 véhicules et 200 pompiers ont été mobilisés pour contenir les flammes. Des résidents ont été évacués et une cinquantaine a déjà été hospitalisée.

Le bilan définitif s'annonce très lourd. "J'ai le regret d'annoncer qu'il y a eu plusieurs morts", a déclaré Dany Cotton, porte-parole de la brigade des pompiers de Londres, sans donner le nombre exact de défunts. La cause de l'incendie reste encore inconnue. Un collectif de résidants s'était formé pour dénoncer la vétusté de l'immeuble, notamment celle de son réseau électrique.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Immeuble en feu à Londres, le 14 juin 2017.
Immeuble en feu à Londres, le 14 juin 2017. (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)