Brexit : pari gagné pour Boris Johnson

Avec 365 sièges, Boris Johnson a remporté haut la main les législatives britanniques, lui permettant de faire Brexit. Le parti travailliste est loin derrière. Patrick Martin-Grenier, spécialiste des questions européennes, est l'invité du 23 heures.

"Depuis le début de la campagne, il avait une avance entre dix et quinze points. Personnellement, je m'attendais à une victoire de Boris Johnson, mais pas avec cet écart, cette ampleur. C'est un véritable tsunami politique qui se passe au Royaume-Uni. On s'attendait à ce qu'il gagne des sièges, mais pas à ce que les citadelles travaillistes tombent les unes derrière les autres. Les circonscriptions les plus traditionnelles (dans l'Est et l'Ouest) basculent à droite et la carte électorale est restructurée. C'est un succès personnel pour Johnson et un échec cinglant pour Jeremy Corbyn", décrypte Patrick Martin-Grenier.

"Une victoire irrésistible"

Maintenant, Boris Johnson a la main pour une sortie de l'union, la plus large victoire depuis Margaret Thatcher. "Cette élection indique que le Brexit est une décision irréfutable, irrésistible et incontestable pour le peuple britannique", s'est-il d'ailleurs réjoui. Le Brexit a toujours été au cœur de son discours. Il a su défier tous ses opposants et gagner son pari en menant sa campagne "comme un bulldozer".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre conservateur, Boris Johnson, le 13 décembre 2019 à Londres (Royaume-Uni).
Le Premier ministre conservateur, Boris Johnson, le 13 décembre 2019 à Londres (Royaume-Uni). (OLI SCARFF / AFP)