Incendie de Londres : les principales pistes des enquêteurs

L’incendie qui a ravagé une tour HLM de Londres (Royaume-Uni) a fait au moins 17 morts. Une enquête est en cours pour déterminer l'origine de ce drame. En direct de Londres, Charlotte Gillard fait le point. 

FRANCE 3

"Ce que l'on sait de source sûre", explique Charlotte Gillard, en direct de Londres (Royaume-Uni), "c'est que l'incendie a débuté au quatrième étage de cet immeuble. On ne connaît pas encore les causes de ce départ de feu, il pourrait s'agir d'un appareil électrique. Mais ce qui interpelle fortement les autorités comme les pompiers, c'est la rapidité avec laquelle les flammes se sont propagées à l'extérieur du bâtiment."

Des problèmes de vétusté

"Après qu'un collectif de résidents se soit emparé de ces problèmes de vétusté", poursuit la journaliste, "des travaux de rénovation ont eu lieu au cours de l'année 2016." Des travaux qui sont au centre de la polémique puisque certains résidents ont parlé d'une forte odeur de plastique qui s'est dégagée au moment de cet incendie. Depuis mercredi, la municipalité, qui avait mandaté cette entreprise lors de ces travaux, a effectué diverses inspections dans d'autres bâtiments de la ville afin de vérifier s’il y a bien un problème ou non de conformité. "Les autorités ont annoncé ce matin que cette enquête pourrait prendre plusieurs semaines", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Grenfell Tower ravagé par un incendie, mercredi 14 juin, à Londres.
Le Grenfell Tower ravagé par un incendie, mercredi 14 juin, à Londres. (ADRIAN DENNIS / AFP)