Cet article date de plus de six ans.

Attentat à Manchester : le Royaume-Uni sous le choc

Publié Mis à jour
mornais manchester
mornais manchester mornais manchester (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

19 morts et une cinquantaine de blessés : c’est le bilan provisoire de l’attentat qui a lieu lundi 22 mai à Manchester. Les autorités britanniques ont immédiatement annoncé plusieurs mesures et parlent désormais d’une attaque terroriste.

C’est un Royaume-Uni traumatisé qui s’est réveillé ce mardi 23 mai. Theresa May a parlé d’une attaque terroriste épouvantable, rapporte le correspondant de France 2 à Londres Loïc de la Mornais. La Première ministre britannique va tenir dans les heures qui viennent un conseil de sécurité et elle a d’ores et déjà annoncé qu’elle suspendait sa campagne électorale, selon les informations du journaliste. Le Royaume-Uni va en effet vivre des élections législatives en juin prochain. Tous les responsables politiques ont annoncé eux aussi qu’ils suspendaient leur campagne électorale.

Le Bataclan anglais

Mais ce sont avant tout les Britanniques qui sont traumatisés par cette attaque, eux qui ont déjà vécu il y a deux mois l’attaque du Parlement de Westminster. Certains d’entre eux parlent d’un "Bataclan anglais", explique Loïc de la Mornais, pour qui il n’y a pas de hiérarchie dans les bilans en Europe. Mais pour faire la comparaison avec ce qu’il s’est passé à Paris durant les attentats du 13 novembre 2015, il y a cette cible : la jeunesse. Le concert d’Ariana Grande a attiré de nombreux jeunes, et c’est cette jeunesse qui a, semble-t-il, été visée lundi soir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.