Royaume-Uni : Ioulia Skripal, fille de l'ex-espion russe empoisonné, a quitté l'hôpital

"Son père a également fait de bons progrès bien qu'il se rétablisse plus lentement", a précise la direction de l'hôpital.

Une photo non datée de Ioulia Skripal, empoisonnée avec son père, l\'ancien espion russe Sergueï Skripal.
Une photo non datée de Ioulia Skripal, empoisonnée avec son père, l'ancien espion russe Sergueï Skripal. (AFP PHOTO / FACEBOOK PAGE OF YULIA SKRIPAL)

Ioulia Skripal a quitté l'hôpital de Salisbury (Royaume-Uni), où elle était soignée depuis son empoisonnement, a annoncé la direction mardi 10 avril. La jeune femme de 33 ans et son père, l'ex-espion russe Sergueï Skripal, avaient été admis dans un état critique début mars, après avoir été exposés à un agent innervant. Les médecins avaient annoncé vendredi que leur état de santé s'améliorait "rapidement".

"Ce n'est pas la fin du traitement [de Ioulia Skripal] mais c'est une étape importante", a estimé la directrice générale adjointe de l'hôpital, Christine Blanshard. "Les deux patients ont exceptionnellement bien répondu au traitement que nous leur avons administré, a -t-elle ajouté. Son père a également fait de bons progrès bien qu'il se rétablisse plus lentement. Nous espérons qu'il pourra sortir de l'hôpital le moment venu."

Londres accuse la Russie d'avoir empoisonné l'ex-espion et sa fille avec un agent neurotoxique de conception soviétique, appelé Novitchok. L'affaire a provoqué une grave crise avec Moscou, qui nie toute implication. De nombeux diplomates russes ont été expulsés par le Royaume-Uni et par plusieurs de ses alliés, dont la France.