Affaire Skripal : des suspects identifiés

L'enquête s'accélère dans l'affaire d'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille à Salisbury (Royaume-Uni). Le point avec la journaliste Laura Kalmus.

FRANCE 2

C'est un nouveau tournant dans l'affaire d'empoisonnement de l'ex-espion russe, Sergueï Skripal, et de sa fille sur le sol britannique quatre mois après les faits. La police britannique pense avoir identifié deux agents russes entrés en Angleterre sous une fausse identité. "Les enquêteurs ont visionné des heures de vidéos surveillance pour tenter de retracer le parcours des suspects, détaille la journaliste Laura Kalmus en direct de Londres (Royaume-Uni). Selon les médias britanniques, la police aurait identifié trois hommes et une femme impliqués dans cette affaire."

Une enquête qui avance à petits pas

Elle poursuit : "Sur ces images de vidéosurveillance, ils auraient été vus à l'aéroport. Ils seraient arrivés de Russie. Mais pour le moment, pas d'arrestation possible, car les suspects auraient déjà quitté le pays." L'enquête avance donc à petits pas. Au commencement de l'affaire, le Royaume-Uni avait déjà accusé la Russie d'être responsable de l'empoisonnement, ce qui avait provoqué une énorme crise diplomatique et le rappel d'ambassadeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ruban de la police entourant les jardins de la Reine Elizabeth à Salisbury, dans le sud de l\'Angleterre, le 5 juillet 2018, en lien avec l\'enquête après qu\'un homme et une femme aient été retrouvés inconscients ce qui a été identifié plus tard comme l\'agent nerveux Novichok.
Un ruban de la police entourant les jardins de la Reine Elizabeth à Salisbury, dans le sud de l'Angleterre, le 5 juillet 2018, en lien avec l'enquête après qu'un homme et une femme aient été retrouvés inconscients ce qui a été identifié plus tard comme l'agent nerveux Novichok. (CHRIS J RATCLIFFE / AFP)