Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : le Royaume-Uni, premier pays au monde à autoriser le vaccin Pfizer/BioNTech

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Coronavirus : le Royaume-Uni, premier pays au monde à autoriser le vaccin Pfizer/BioNTech
France 3
Article rédigé par
S.Desjars, M.Boisseau, L.Soudre, C.Madini, B.Guinard, N.Boothby, C.Duval, Y.Saidani, F.Beaudonnet - France 3
France Télévisions

Le Royaume-Uni a annoncé mercredi 2 décembre avoir autorisé le vaccin Pfizer/BioNTech contre le coronavirus. Une première mondiale pour le pays le plus endeuillé d'Europe par le Covid.

Vacciner avant tout le monde : le Royaume-Uni est le premier pays au monde à avoir recours au vaccin Pfizer/BioNTech, et ce dès la semaine prochaine, a annoncé le Premier ministre britannique Boris Johnson, mercredi 2 décembre. "Une nouvelle fantastique" pour le chef d'État, alors que la capitale du Royaume-Uni, Londres, se déconfine ce même jour. 40 millions de doses ont été achetées à Pfizer par le gouvernement britannique. Les personnes âgées dans les maisons de retraite seront les premières concernées par cette campagne de vaccination.

À quand un vaccin pour l'UE ?

Quid d'une homologation du vaccin par l'Union européenne ? En duplex depuis Londres, le journaliste François Beaudonnet a expliqué qu'une homologation sur le plan européen devait être validée par l'Agence européenne du médicament, à Amsterdam (Pays-Bas), puis par la Commission européenne, à Bruxelles (Belgique). D'ailleurs, en Belgique, "la pression mise par les Anglais pourraient faire que l'homologation européenne ait lieu plus vite que prévu", a indiqué le journaliste dans le 19/20 de France 3.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.