Cet article date de plus de trois ans.

Attaque dans le métro à Londres : l'enquête avance

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Attaque dans le métro à Londres : l'enquête avance
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

À Londres, 24 heures après l'explosion ratée d'une bombe dans le métro qui a fait 30 blessés le 15 septembre dernier, le trafic a repris et l'enquête avance à grands pas.

24 heures après l'attaque de la station Parsons Green qui a fait une trentaine de blessés le 15 septembre dernier, la police tente de rassurer par sa présence. La bouche de métro a rouvert et les trains circulent à nouveau. Tard dans la nuit la police londonienne s'est réjouie de l'avancée de l'enquête. Une chasse à l'homme est en cours dans tout le pays. Parallèlement, la police scientifique essaie de comprendre comment s'est déroulée l'attaque.

La bombe n'a pas fonctionné

Intervenue dans un wagon bondé, en pleine heure de pointe, la détonation a provoqué un mouvement de panique dans la rame. Les enquêteurs confirment que l'engin explosif n'a pas fonctionné normalement provoquant une explosion mineure. La bombe contenue dans le seau ne s'est pas déclenchée. Cette attaque artisanale a été revendiquée par l'État islamique, face à la menace la première ministre britannique a placé le pays en alerte maximale. La police londonienne vient d'annoncer une arrestation importante, un homme de 18 ans a été interpellé à Douvres (Royaume-Uni).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentat dans le métro de Londres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.