Cet article date de plus de quatre ans.

Nouvelles arrestations dans l'enquête sur l'attentat de Londres

Deux nouvelles perquisitions ont été menées à Newham et à Barking, deux quartiers de l'est de Londres, tôt lundi matin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers britanniques perquisitionnent un appartement du quartier de Barking, dans la banlieue de Londres (Royaume-Uni), le 4 juin 2017, au lendemain d'une attaque terroriste. (BEHLUL CETINKAYA / ANADOLU AGENCY / AFP)

La police britannique poursuit son enquête, après l'attentat de Londres revendiqué par le groupe Etat islamique, qui a fait sept morts et des dizaines de blessés à quelques jours des élections législatives britanniques. "Un certain nombre de personnes ont été arrêtées" lors de deux nouvelles perquisitions à Newham et à Barking, deux quartiers de la banlieue est de Londres, a indiqué la police londonienne, lundi 5 juin.

>> DIRECT. Suivez les dernières informations sur l'attentat de Londres

Dimanche, à Barking, la police britannique avait déjà arrêté douze personnes, sept femmes et cinq hommes âgés de 19 à 60 ans. Un homme de 55 ans avait ensuite été relâché, sans être poursuivi.

La police cherche d'éventuels complices

La police britannique tente de déterminer si les trois terroristes, abattus par des policiers huit minutes après le début de leur action terroriste, ont bénéficié de soutiens et de complicités, a indiqué la cheffe de la Metropolitan Police, lundi sur la BBC (en anglais).

"Une des principales priorités pour nous est bien sûr d'essayer de comprendre s'ils ont collaboré avec d'autres personnes, si quelqu'un d'autre a participé à la préparation de cette attaque et de déterminer ce qui a précédé" l'attentat, a détaillé Cressida Dick sur la télévision publique britannique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attaque de Londres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.