Cet article date de plus de quatre ans.

L'Etat islamique revendique l'attentat de Londres

Le groupe terroriste a utilisé son agence de presse Amaq pour prendre la responsabilité de l'attaque qui a fait 7 morts et 48 blessés, selon le dernier bilan. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les secours interviennent après l'attentat de Londres, le 4 juin 2017.  (DANIEL SORABJI / AFP)

Le groupe Etat islamique revendique dimanche 4 juin l'attentat de Londres, survenu la veille, qui a fait sept morts et 48 blessés dans une double attaque à la voiture folle et à l'arme blanche. L'EI évoque dans un communiqué publié par son agence de presse Amaq une "cellule dormante" qui a perpétré l'attentat. Les trois assaillants ont été tués par des policiers britanniques, et leur identité pourrait être révélée dans les prochains jours, a indiqué Scotland Yard.

Il s'agit de la troisième attaque à caractère terroriste en Grande-Bretagne en moins de trois mois, après celle commise par un homme seul à Westminster le 22 mars (5 morts) et l'attentat suicide à Manchester le 22 mai à la fin d'un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande (22 morts, 116 blessés). Ces deux premières avaient également été revendiquées par l'EI.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attaque de Londres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.