Sécurité : inquiétudes sur les voyages scolaires

Le ministère de l'Éducation a décidé de repousser les voyages scolaires à destination de Londres suite à l'attentat du 22 mars. Qu'en sera-t-il dans quelques semaines que cela soit à Londres ou dans d'autres capitales européennes ?

France 2

Depuis l'attentat de Londres (Royaume-Uni), chaque chef d'établissement se demande s'il doit, ou non, maintenir un voyage scolaire dans la capitale britannique. Actuellement, 4000 élèves s'y trouvent, soit 150 voyages. Ce vendredi, une classe du lycée Lavoisier à Paris est partie en direction de Londres. Pour leurs camarades restés sur place, pas question de s'inquiéter. "Il y a eu des attentats à Paris. Est-ce que c'était grave de sortir à Paris après? Non", estime l'un d'entre eux.

Pas de consignes du ministère de l'Éducation

Un sentiment partagé chez les représentants de parents d'élèves. "Après les attentats de Londres, la vie doit continuer, c'est le meilleur signe que nous pouvons donner aux terroristes", indique Hervé-Jean le Niger, membre de la fédération des conseils de parents d'élèves. Le ministère de l'Éducation nationale n'a pas donné de consignes, ce sont les chefs d'établissement qui décident. Au niveau national, aucun chiffre sur les annulations n'a été donné. Si quelques voyages scolaires en destination de Londres sont encore en suspens, tous ceux prévus au mois d'avril sont maintenus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Westminster,au bord de la Tamise, à Londres (Grande-Bretagne).
Westminster,au bord de la Tamise, à Londres (Grande-Bretagne). (THOMAS PADILLA / MAXPPP)