Affaire Dupont de Ligonnès : les enquêteurs se montrent prudents

Selon le journaliste Arnaud Comte, envoyé spécial à Glasgow en Écosse, les enquêteurs s'activent pour identifier l'homme interpellé vendredi 11 octobre. Ils se montrent très prudents.

France 3

"Les enquêteurs français de la brigade de recherche des fugitifs et de la police judiciaire de Nantes sont arrivés, à Glasgow en Écosse, selon nos informations. Ils vont soit fermer une porte soit lever le voile sur un mystère. Les empreintes digitales correspondraient, chez cet individu, parfaitement à celle de Xavier Dupont de Ligonnès, selon la police écossaise", explique le journaliste Arnaud Comte, envoyé spécial à Glasgow en Écosse.

"Ses empreintes digitales ne correspondent seulement que partiellement"


"Mais voilà, la police française estime que ce n'est pas tout à fait le cas. Ses empreintes digitales ne correspondent seulement que partiellement. Par ailleurs, lors des perquisitions effectuées à Limay dans les Yvelines, les empreintes ne sont pas celles de Xavier Dupont de Ligonnès. Ce qui va être intéressant dans les heures à suivre sera le prélèvement ADN qui pourra trancher de manière véritable sur l'identité de l'homme interpellé", poursuit le journaliste Arnaud Comte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Xavier Dupont de Ligonnès sur une vidéosurveillance à Roquebrune-sur-Argens (Var), le 11 mai 2011.
Xavier Dupont de Ligonnès sur une vidéosurveillance à Roquebrune-sur-Argens (Var), le 11 mai 2011. (THOMAS COEX / AFP)