Syrie : "Homs est complètement ravagée"

Le photographe William Daniels, qui a accompagné la journaliste Edith Bouvier, raconte le calvaire et la fuite de la Française blessée. Il témoigne aussi "du massacre" perpétré dans la ville insurgée.

D. Olliéric, A. Locascio et V. Roussel - France 2

Neuf jours au cœur de la révolte, neuf jours sous les bombes, neuf jours de calvaire... Avec Edith Bouvier, William Daniels a été évacué de Syrie dans des conditions difficiles par des habitants de Homs, bastion de la rébellion contre le régime syrien. Ils ont été rapatriés en France vendredi 2 mars. Le photojournaliste s'est entretenu, lundi 5 mars, avec les journalistes de France 2 Dorothée Olliéric, Alain Locascio et Vivien Roussel. Il raconte les conditions de leur exfiltration, la mort de leurs confrères Rémi Ochlik et Marie Colvin, et le combat mené par les insurgés pour obtenir leur liberté. Voici son témoignage.

A Homs, le 25 février 2012.
A Homs, le 25 février 2012. (AFP)