VIDEO. Un présumé recruteur de candidats au jihad arrêté

Mourad Fares, 30 ans, est suspecté d'avoir incité des jeunes Français à partir combattre en Syrie.

HUGO CLEMENT ET JEAN-FRANCOIS MONIER - FRANCE 2

L'homme est soupçonné d'avoir été un propagandiste du jihad en Syrie. Mourad Fares a été arrêté mi-août en Turquie et remis mercredi 10 septembre aux autorités françaises, qui le soupçonnent d'avoir œuvré au recrutement de Français.

Près de 1 000 Français impliqués dans des filières

Originaire de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie), Mourad Fares, qui aura 30 ans vendredi, est "un individu particulièrement dangereux, proche des mouvements terroristes jihadistes", selon le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Si l'arrestation en Turquie de cet homme remonte à la mi-août, l'annonce de Bernard Cazeneuve intervient quelques jours avant la présentation à l'Assemblée nationale d'un nouveau projet de loi antiterroriste. Cette arrestation est "une bonne nouvelle dans la lutte que nous menons contre les filières terroristes", a salué le ministre.

En France, environ 950 personnes sont impliquées dans les filières syriennes, qu'elles y combattent actuellement (350), qu'elles soient en transit (150), rentrées (180), ou qu'elles aient des velléités de départ (220), selon un décompte établi à la mi-août par le député (PS) Sébastien Pietrasanta, rapporteur du projet de loi sur le renforcement de la lutte contre le terrorisme.

Un bâtiment d\'Alep, en Syrie, le 1er septembre 2014.
Un bâtiment d'Alep, en Syrie, le 1er septembre 2014. (KARAM ALMASRI / NURPHOTO / AFP)