Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Syrie : selon Hollande, la France est prête à "punir" les auteurs de l'attaque chimique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
FRANCE TELEVISIONS
Article rédigé par
France Télévisions

"Le massacre chimique de Damas ne peut rester sans réponse", a expliqué le président de la République.

L'attaque à l'arme chimique du mercredi 21 août dans la banlieue de Damas (Syrie) ne peut rester sans réponse et la France est prête à punir ses auteurs, c'est-à-dire les forces armées de Bachar Al-Assad, a expliqué mardi 27 août le président de la République lors d'un discours prononcé face aux ambassadeurs français, réunis à l'Elysée. "Le massacre chimique de Damas ne peut rester sans réponse et la France est prête à punir ceux qui ont pris la décision infâme de gazer des innocents", a dit François Hollande.

Le chef de l'Etat a aussi invoqué "la responsabilité de protéger les civils", telle que définie par les Nations unies. Il a ajouté que Paris accroîtrait son soutien militaire à l'opposition syrienne. Une attaque chimique, perpétrée le 21 août dans la banlieue de Damas et attribuée au régime, a fait plusieurs centaines de morts. Voici des extraits de la déclaration de François Hollande sur la Syrie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.