Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Syrie : la Russie est en pleine "contradiction" selon Laurent Fabius

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que le G20 s'ouvre à Saint-Petersbourg, le ministre des Affaires étrangères regrette que Vladimir Poutine reconnaisse le besoin de sanction contre Damas sans laisser l'ONU agir.

Quelques minutes avant de s'envoler pour Saint-Pétersbourg, où il doit assister au G20, Laurent Fabius est revenu sur la situation syrienne lors d'une interview sur France 2, jeudi 5 septembre. Interrogé sur l'attitude russe dans ce dossier, le ministre des Affaires étrangères français a regretté "la contradiction" de Moscou, qui reconnaît le besoin de sanction tout en s'opposant à une résolution de l'ONU permettant une intervention contre le régime de Bachar Al-Assad. "Dire d'un côté : 'les armes chimiques c'est horrible, (...) il faut sanctionner s'il y a eu usage', (...) mais en même temps bloquer le passage par l'ONU, c'est une contradiction."

Face au respect de la légalité internationale réclamée par Vladimir Poutine, pointant du doigt les intentions françaises, Laurent Fabius répond que "la légalité, c'est respecter le droit international", avant de brandir le protocole de 1925 qui interdit les armes chimiques. Enfin, le ministre compte sur l'Europe et sur d'autres partenaires pour se rallier à la coalition. Ce sera l'un des objectifs du G20, élargir les soutiens de la France dans sa volonté de "punir" Bachar Al-Assad, sur qui "personne ne pleurera" ajoute Laurent Fabius.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.