VIDEO. Syrie : Hollande réaffirme son souhait d'une transition politique sans Assad

François Hollande a tenu une conférence de presse lundi en marge de l'Assemblée générale des Nations unies.

FRANCE TELEVISIONS

La France n'a pas changé de position sur le règlement du conflit syrien et continue de considérer que toute solution politique doit écarter le dirigeant syrien Bachar Al-Assad. François Hollande.l'a redit lors d'un point de presse en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, lundi 28 septembre à New York.

>> Suivez les débats sur la Syrie à l'Assemblée générale de l'ONU

La France ne soutiendra une résolution au Conseil de sécurité de l'ONU qu'à deux conditions : une transition en Syrie qui "écarte Bachar Al-Assad" et l'arrêt des "bombes" utilisées par le régime syrien contre sa population. "Nous devons tout faire pour qu'une transition politique puisse être trouvée en Syrie", dit-il, "et que cette transition écarte Bachar Al-Assad". "Si nous voulons trouver une solution politique, nul ne peut l'imaginer avec Bachar", répond-il à la question d'un journaliste.

Pour le président de la République, il faut "trouver avec la Russie, avec l'Iran, avec les pays du Golfe, une autre solution que Bachar Al-Assad".

 

 

 

Capture d\'acran montrant François Hollande face à la presse en marge de l\'Assemblée générale des Nations unies, le 28 septembre
Capture d'acran montrant François Hollande face à la presse en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, le 28 septembre ( FRANCE TÉLÉVISIONS )