VIDEO. Le Liban ferme ses frontières aux Syriens

Alors qu'il fait face à un afflux massif de réfugiés, le Liban restreint l'entrée des Syriens. Reportage de France 3. 

FRANCE 3

Pour la première fois, le Liban a fermé ses frontières aux réfugiés syriens. Depuis le début du conflit en Syrie, en mars 2011, près de la moitié des Syriens ont quitté leur pays.

La plupart se réfugient dans les pays voisins, comme le Liban. Une tâche difficile pour ce petit pays de plus de quatre millions d'habitants. Au total, les Syriens représentent un tiers de la population libanaise.

La capacité d'accueil a-t-elle été atteinte ?

Beyrouth impose désormais des visas à cette population voisine. "La capacité de l'accueil du pays a été vraiment atteinte ", explique Khattab Abu Diab, collaborateur aux Cahiers de l'Orient.

Mais le Liban risque de se voir condamner par la communauté internationale. Pour l'association Human right watch, Beyrouth n'a pas le droit de refouler des réfugiés à la recherche d'une protection. "Il faut surtout que le Liban reçoive une aide internationale conséquente pour qu'ils ne soient pas seul à faire face à cet afflux massif de réfugiés", souligne Jean-Marie Fardeau, directeur France de l'association.

Le JT
Les autres sujets du JT