VIDEO. Syrie : l'armée de Bachar Al-Assad a-t-elle lancé du napalm sur Alep?

Ian Pannel et Darren Conway, des journalistes britanniques de la BBC, ont été témoins des ravages causés par des bombes incendiaires sur une école, le 26 août.

LOIC DE LA MORNAIS - FRANCE 2 LONDRES et BBC PANORAMA

Des reporters de la télévision britannique BBC étaient à Alep, dans le nord de la Syrie, lorsqu'une attaque aérienne a semé l'horreur dans la ville. Les images ont été filmées le 26 août, quelques jours après les bombardements du mercredi 21 août dans la banlieue de Damas, où auraient été utilisés des gaz neurotoxiques.

A Alep, les journalistes estiment que des bombes incendiaires ont été lancées sur une école. Une dizaine de morts sont à déplorer. Le docteur Rola, une femme qui a porté les premiers secours aux victimes brûlées, parle de chaos et de carnage : "On a un très grand nombre de brulés, ça a l'air d'être, je n'en suis pas vraiment sûr, comme du napalm ou un truc comme ça."

France 2 a décidé de retirer quelques images insoutenables de ce document. Beaucoup de victimes sont des enfants en état de choc. Les bombes incendiaires sont des armes interdites depuis 1980. Les images sont commentées par le correspondant de France 2 à Londres.

A Alep (Syrie), le 26 août.
A Alep (Syrie), le 26 août. (REUTERS TV / REUTERS )